Le BOUQUETIN des ALPES

Forum consacré aux Bouquetins et au reste de la Faune alpine et montagnarde
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chasse / Emigration / Surpopulation ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathieu Krammer
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 435
Age : 30
Localisation : Provence (Var)
Date d'inscription : 14/10/2004

MessageSujet: Chasse / Emigration / Surpopulation ...   Dim 23 Oct 2005 - 16:43

Je place ici un début de discussion très intéressant avec orever.
A vos claviers tout le monde !

Citation :
Salut Mathieu !

Nous nous sommes dèjà rencontrés .... électroniquement.

Tout à fait d'accord avec toi sur les réintroductions possibles.
Mais on ne repeuplera pas avec des vieux mâles.
Ceux qui sont 'tirés' en Suisse.

Le problème du bouquetin est qu'il est 'trop' sédentaire. Il est même 'casanier', dans les populations réintroduites.
Ensuite, arrivent les problèmes de surfréquentation, de cosanguinité, ...

Je ne connais qu'une seule population qui migre deux fois par an et qui se mélange à d'autres groupes : celle du Bégo/Capelet/Merveilles qui passent l'hiver du côté italien.

Ceux du Lac d'Allos, par exemple, restent au même endroit tout au long de l'année. Je ne leur connais pas de comportement 'd'exploration', encore moins de dispersion.

Mais voilà un sujet qui mériterait des échanges dans ce forum.


Pour la photo du loup, oui : j'ai eu la chance d' en croiser à plusieurs reprises et de le photographier.

Il y a des migrations semblables entre le Parc National de la Vanoise et celui du Grand Paradis. Certains estivent en Haute-Tarentaise puis passent l'hiver en Italie.

Si le bouquetin est en effet globalement casanier, ce n'est pas une généralité et heureusement.

Par exemple, la population du massif des Encombres est la seule de cette importance à être uniquement issue d'essaimages naturels depuis la population originelle de Maurienne.

Il y a d'autres exemples d'échanges entre populations : dans les Ecrins, un individu marqué du Valbonnais disparu depuis des années a été observé dans la population du sud du Parc ; inversement, un individu lâché dans le Champsaur s'est installé dans le Valbonnais.
Dans le massif des Cerces, un mâle marqué italien a été aperçu en 1999...

En été, les bouquetins du Queyras fusionnent avec ceux du Valle Pellice et du Mont Viso pour ne former qu'une seule et même population. En hiver par contre, la ségrégation est de mise et les bouquetins rejoignent leurs zones d'hivernage du Queyras, du Valle Pellice - Barant, du Valle Pô, du Valle Varaita, du Valle Maira ...

Cette discussion est en effet passionnante.
J'invite tous les autres utilisateurs à y participer !

_________________
Mathieu Krammer
http://www.bouquetin-des-alpes.org
http://www.carnivores-rapaces.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Krammer
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 435
Age : 30
Localisation : Provence (Var)
Date d'inscription : 14/10/2004

MessageSujet: Re: Chasse / Emigration / Surpopulation ...   Dim 23 Oct 2005 - 21:03

Je suis en contact régulier avec un garde-moniteur du PNM.

Pour lui, le comportement d'exploration n'a rien à voir avec l'espèce :

Au Tours d'Allos, les bouquetins bougent peu, car ils ne sont pas encore en nombre, cette année 74. Le jour ou il en aura 200 tout changera
c'est une histoire de densité/ressource et sociabilité.

Ensuite, il m'a également fait remarquer que le bouquetin n'est pas en pelage hivernal comme je l'ai dit mais printanier !
Milles excuses!

_________________
Mathieu Krammer
http://www.bouquetin-des-alpes.org
http://www.carnivores-rapaces.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien Traversier

avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Chasse / Emigration / Surpopulation ...   Ven 4 Nov 2005 - 10:49

salut !
il s'agit de connaitre la biologie du bouquetin avant d'avancer des hypothèses sur l'esprit "casanier" du bouquetin !!!!!!
Contrairement aux chamois ou chevreuils, le bouquetin na pas une technique de d'exploration et de dispersion en tâche d'huile (= dès qu'un petit noyau est installé, des explorateurs, souvent les jeunes, se lancent à la recherche de nouveaux territoires pour s'y installer). Au contraire, l'ibex fonctionne par "saturation du milieu", c'est à dire qu'il faut attendre qu'une zone arrive à saturation pour que des individus (jeunes mâles en premier) partent à la recherche de nouveaux territoires : ainsi, cela peut prendre plusieurs decennies pour que de nouveaux espaces oient colonisés par le bouquetin : c'est surtout à cause de cela que des réintroductions sont justifiables au sein de mêmes massifs alpins : Vercors, Ecrins, Mercantour, Bornes, Vanoise...

En laissant faire la nature, cela prendrait plusieurs siècles pour 1 même massif, d'où la nécessité d'accélerer un peu les choses !

Par exemple, dans le Vercors, depuis leur réintroduction à Archiane en 1989-90, les bouquetins n'ont pas augmenté leurs domaines vitaux (ou très peu), hormis les zones d'explorations estivales : les zones de rut, de mise bas et d'élevage des jeunes sont restées les mêmes depuis 15 ans, sauf que la population ne cesse de croitre... dans le cirque d'Archiane, les potentialités sont tellement énormes et le mileiur tellement favorable sur une grande échelle que l'on risque d'assister à une dipersion en tâche d'huile avant que des individus ne cherchenet d'autres territoires.....
tout n'est qu'une question d'échelle de temps et d'espace....

en espérant n'avoir pas été trop brouillon !
A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Krammer
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 435
Age : 30
Localisation : Provence (Var)
Date d'inscription : 14/10/2004

MessageSujet: Re: Chasse / Emigration / Surpopulation ...   Sam 5 Nov 2005 - 20:34

Tout est très clair dans ton argumentation Julien !

Pour moi, la chasse au bouquetin me paraît encore prématurée car il ne semble pas encore être en surpopulation, sauf peut-être dans des secteurs très très localisés (Maurienne par exemple).

Enfin bien sûr, ce n'est que mon avis !

_________________
Mathieu Krammer
http://www.bouquetin-des-alpes.org
http://www.carnivores-rapaces.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril du Monêt'

avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : au Monêtier les Bains!
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Chasse / Emigration / Surpopulation ...   Lun 7 Nov 2005 - 21:01

Surpopulation !!!
Ce mot me fait doucement rigoler.
Comment voit-on qu'il y a trop d'individus et quels critères prendre en compte pour affirmer qu'il y a surpopulation ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrins-parcnational.fr/
Julien Traversier

avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Chasse / Emigration / Surpopulation ...   Lun 7 Nov 2005 - 22:06

salut cyril
tu as tout as fait raison !
-d'abord, la notion de surpopulation fait référence à une densité, or, les bouquetins sont les ongulés sauvages pour lesquels il est impossible (ou très difficile) de donner des densités, tout simplement parceque leur domaine vital est très limité dans l'espace et qu'il se cantonne à des zones de type "verticales" (le facteur topo limitant la présence du bouquetin est le plat) ; ainsi, on peut difficilement établir des densités dans des falaises (type calcaire= vercors par exemple) ou des reliefs pyramidaux (type elpes internes = belledone, vanoise, écrins...).

-ensuite il faut savoir que le bouquetin est l'exemple parfait de l'animal arrivant à se stabiliser démographiquement : les populations s'autorégulent en fonction des capacités d'accueil du milieu. Il y a forcèmment un seuil où il y a surpopulation (vis-à-vis du milieu) mais très rapidement (quelques années) le taux de reproduction stagne ou baisse, les animaux "en trop" s'éxilent..... il n'y aura jamais assez de bouquetins pour que leur nombre seul arrive à mettre en danger la pérennité de la poupulation

-il peut y avoir des cas de surpop si on prend en compte le facteur humain : dans quelques rares cas, le bouquetin entre en concurrence avec les animaux d'élevage.... mais sans pour autant mettre en danger leur devenir... mais suffisament pour mettre en rogne les éleveurs (c'est très rare, heureusement !!)

A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Krammer
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 435
Age : 30
Localisation : Provence (Var)
Date d'inscription : 14/10/2004

MessageSujet: Re: Chasse / Emigration / Surpopulation ...   Lun 7 Nov 2005 - 23:05

Une nouvelle fois totalement d'accord avec ton argumentation !

Malheureusement, il semble qu'il y ait des pressions de la part de certains chasseurs pour autoriser la chasse à cette espèce.

Voici ce que me disait un garde-moniteur du Mercantour, spécialiste de cette espèce, sur son statut actuel :

Citation :
Malheureusement il sera un jour chassable, j'espère le plus tard
possible ou jamais et à ce titre, son nom figure dans la liste des espèces soumises au plan de chasse :
BOM Bouquetin mâle.
BOF Bouquetin femelle.

Quand je demande s'il est bien protégé :

Citation :
Oui le bouquetin est bien inscrit sur la liste des espèces protégées.
Mais le législateur a déjà prévu dans l'arrêté du 31 juillet 1989 "mise en oeuvre du plan de chasse" art.5, 9 espèces de grand gibier dont BO bouquetin.

_________________
Mathieu Krammer
http://www.bouquetin-des-alpes.org
http://www.carnivores-rapaces.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril du Monêt'

avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : au Monêtier les Bains!
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Chasse / Emigration / Surpopulation ...   Mar 8 Nov 2005 - 15:18

Julien Traversier a écrit:

-ensuite il faut savoir que le bouquetin est l'exemple parfait de l'animal arrivant à se stabiliser démographiquement : les populations s'autorégulent en fonction des capacités d'accueil du milieu. Il y a forcèmment un seuil où il y a surpopulation (vis-à-vis du milieu) mais très rapidement (quelques années) le taux de reproduction stagne ou baisse, les animaux "en trop" s'éxilent..... il n'y aura jamais assez de bouquetins pour que leur nombre seul arrive à mettre en danger la pérennité de la poupulation

-il peut y avoir des cas de surpop si on prend en compte le facteur humain : dans quelques rares cas, le bouquetin entre en concurrence avec les animaux d'élevage.... mais sans pour autant mettre en danger leur devenir... mais suffisament pour mettre en rogne les éleveurs (c'est très rare, heureusement !!)

A+

Le seul critère que tu donnes, Julien, est le facteur humain. En gros, on pourrait parler de surpopulation de bouquetin quand y'a une interaction défavorable à une activité humaine. Y'a trop de loups parce que ces derniers bouffent les chevreuils, cerfs et autres mouflons "réservés" aux chasseurs. Bon d'accord, ce n'est qu'un exemple (ironique de surcroit!).

Mais peut-on parler de surpopulation de bouquetin si celui exerce une pression trop forte sur une espèce végétale au point de la faire disparaitre ?

Il est vrai que le bouquetin s'autorégule : départ des jeunes et baisse des naissances. Cela a été démontré par les nombreuses études réalisées sur les "vieilles" populations et les réintroduites. En gros, cet animal s'adapte aux dispositions du milieu. Il me semble que tous les animaux font de même, non ? Si y'a pas à manger pour tout le monde, les plus faibles crèvent (chamois,...), les jeunes partent (aigles,...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrins-parcnational.fr/
Julien Traversier

avatar

Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 11/11/2004

MessageSujet: Re: Chasse / Emigration / Surpopulation ...   Mer 9 Nov 2005 - 21:59

salut Cyril

je ne crois pas que se soit aussi simple que tu ne le dis : dans le context "naturel" actuel, les chaines alimentaires sont tronquées, à cause de l'absence (ou de la rareté) des grands prédateurs. Ainsi, sans prendre en compte l'aspect humain, des animaux sauvages tout à fait à leur place peuvent avoir un impact négatif sur le milieu : par exemple, des grosses populations d'ongulés (cerf + chamois + chevreuil + mouflon, qui n'a rien a faire ici) arrivent à freiner ou fortement limiter le développement du couvert forestier (prédation sur les jeunes arbres et pousses entrainant un déficit de régénération, écorçage entrainant la mortalité des arbres adultes). Le bouquetin, bien qu'ayant un impact lui aussi sur le milieu forestier, peut-être pris à part, tout simplement parceque le centre de sa niche écologique, le milleu sub-vertical, n'est pas le milieu où le couvert forestier est le plus abondant (pour des raisons physiques).

De plus, le bouquetin n'est le plus sensible des ongulés aux prédateurs, ce qui fait que c'est surement lui qui, même en l'absence de prédateurs, à des comportements les plus proches des conditions naturelles.

Je ne sais pas ce qu'il en ait pour le chamois ou les cervidés, à part que les prédateurs particiepent à l'éclatement des hardes et permettent une répartition plus homogène dans l'espace (à qualité d'habitats égales)....

Le cas de l'aigle royal est complexe lui aussi : divers facteurs humains l'empêchent sans doute de se développer normalement : braconnage et dérangement pendant la repro en milieu très anthropisé par exemple empêchent probablement la colonisation des plaines ou des milieux collinéens de chez nous alors qu'a priori, ils sont favorables (le hibou grand-duc a sensiblement le même régime alimentaire que l'aigle, mais son comportement noctune permet sa présence de partout en plaine;..).

mais il est vrai que cette notion de surpopulation semble liée à l'aspect humain : de même qu'une surpopulation peut-être dérangeante pour les activités humaines, elle est très souvent créée par les activités humaines elles-même. La plupart des espèces doivent pouvoir s'autoréguler (cas des stratèges K) ou alors être régulées par le milieu (cas des stratèges r).

mais le bouquetin est clairement une espèce dont il est facile d'observer ses capaités d'autorégulation de part ses faibles interactions avec l'Homme....

cette fois, je suis sur de m'être embrouillé bien correct !!! désolé si je suis pas compréhensible !! Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyril du Monêt'

avatar

Nombre de messages : 114
Localisation : au Monêtier les Bains!
Date d'inscription : 27/09/2005

MessageSujet: Re: Chasse / Emigration / Surpopulation ...   Mer 16 Nov 2005 - 23:27

C'est vrai que ce concept de surpopulation n'est possible que du fait même de la présence de l'homme. Qui évoquerait cette notion si l'homme n'existait pas, hein ???
Je suis d'accord sur le fait que l'absence de prédateurs "naturels" fausse la donne. Je conçois bien que la pression des ongulés sur les espèces forestières peut être préjudiciable à l'économie d'une forêt. Et c'est pourquoi les plans de chasse dans les forêts domaniales sont assez sévères. Il est évident que la ressource principale de la forêt est le bois !
La chasse rapporte un peu également. Cependant, la location pour cette activité "de loisir" ne couvre pas les dégats occasionés par les ongulés.
Une surpopulation de gibier n'a jamais gêné les chasseurs, bien au contraire !! En revanche, elle dérange les forestiers ou les agriculteurs (sanglier notament). On y revient : comment définir une limite où l'on pourrait parler de surpopulation ?
Prendre en compte l'espèce, la capacité d'accueil du milieu, la présence de chasseurs, les dégats occasionnés, ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecrins-parcnational.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse / Emigration / Surpopulation ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chasse / Emigration / Surpopulation ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sanglier au Maroc ou ....
» chasse au trou
» conseils pour un compound chasse trop costaud
» Chasse au Blacks
» Les agents compétents en matière de police de la chasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le BOUQUETIN des ALPES :: Le Bouquetin des Alpes :: Infos sur les populations et le suivi en France-
Sauter vers: